En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour sécuriser votre connexion, faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'information sur les cookies et vous y opposer, vous pouvez consulter notre politique.

PayTop lève 3,3 millions d’euros pour déployer sa carte multi-devises - FrenchWeb.fr

ACTUALITE I 14 November 2014

Nouvelle levée de fonds dans le secteur en plein développement des FinTech: PayTop a signé le 3 novembre un tour de table auprès de Truffle Capital pour un montant de 3,3 millions d’euros. L’opération a été accompagnée par le cabinet BVK Avocats Associés.

Cette start-up française fondée en 2012 a choisi de se concentrer sur le paiement en ligne à l’international. Son activité est composée de 3 volets: le transfert d’argent, le change de devises et une carte de paiement multi-devises (euros-dollars-livres), lancée en septembre. Elle cible toute personne résidant en France ayant l’occasion de voyager ou d’envoyer de l’argent à l’étranger. La majeure partie de ses revenus provient du prélèvement d’une commission au moment du change de devises. Son modèle économique est en B to C est s’appuie sur des partenariats avec des banques en ligne, des agences de voyage (dont Voyageurs du Monde et le site de la SNCF).

Dépenses marketing sur la carte multi-devises

« Cette levée de fonds va notamment nous permettre de financer la commercialisation à plus grande échelle de notre carte de paiement multi-devise, pour laquelle nous avons jusque là attiré une centaine de clients. Nous sommes en phase d’embauche: l’équipe est actuellement composée de 17 personnes, nous en attendons 3 de plus prochainement et l’objectif est de passer à 40 personnes d’ici 2 ans » expliquent David Boucher, président de la société, et Philippe Coup-Jambet, le directeur général. Les profils recherchés sont de trois ordres: des professionnels du marketing, des développeurs et des professionnels  capables d’assurer le contrôle des transactions pour être en phase avec la régulation bancaire.

Le tour de table permettra aussi de travailler à l’obtention d’une extension d’agrément: la carte multi-devises est valable aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne et reconnue par MasterCard. Elle a reçu l’agrément ACPR et PayTop est reconnu établissement de paiement agréé mais la société entend étendre son activité aux virement internationaux dans les prochains mois et espère obtenir l’autorisation pour commercialiser des comptes de paiement avec RIB et IBAN. « Nous proposerions ainsi un pack complet pour les opérations à l’international » soulignent les deux dirigeants de PayTop.

Les investissement dans les FinTech s’envolent

Une première levée de fonds avait été opérée en 2013 à hauteur de 1,5 million d’euros. Le fonds de capital investissement Truffle Capital détient à présent 94% du capital social de l’entreprise. L’ancien ministre Eric Besson est également actionnaire, ainsi que Pascal Chevalier, le PDG de Reworld Media. La start-up refuse de communiquer son chiffre d’affaires, revendique 40 000 particuliers-clients et dit afficher 10 millions d’euros de flux sur l’année 2013. « La carte multi-devises devrait représenter 50% de nos revenus d’ici 2 ou 3 ans » espèrent David Boucher et Philippe Coup-Jambet.

D’autres acteurs proposent également des cartes multi-devises au Brésil, en Australie et en Angleterre, mais ils ne sont pas présents en France. L’établissement kenyan I&M Bank a lui aussi lancé une telle carte. Sur le transfert d’argent, la concurrence vient d’acteur qui – contrairement à PayTop – ne sont pas pure-players, comme par exemple Western Union, Money Globe ou MoneyGram. D’autre part, concernant le change de devises, d’autre startup ont investi ce créneau dont le Genevoise Telexoo, mais qui cible le marché B to B.

En tous cas, les investissements annuels dans les FinTech se sont envolés ces cinq dernières années. De 2008 à 2013, ils sont passés de 928 millions de dollars à 2,97 milliards de dollars, soit plus du triple, selon une étude publiée par Accenture. La tendance ne devrait pas s’inverser puisqu’ils devraient atteindre entre 6 milliards et 8 milliards d’ici à 2018.

Source : Frenchweb.fr

PayTop, startup française créée en 2012, est le leader français des services liés au paiement en ligne à l’international. PayTop offre une palette de services (transfert d’argent, achat de devises et carte de paiement multi-devises) permettant au grand public d’envoyer de l’argent et de payer partout dans le monde, simplement, en toute sécurité et aux meilleurs tarifs. La société est accompagnée par Truffle Capital, actionnaire de référence de la FinTech.

Contact presse : Julien LetourneuxT : +33 1 84 17 51 46julien.letourneux@paytop.com